Les règles

Les règles sont basées sur la courtoisie et le respect.

Il ne s'agit pas d'un centre de conditionnement physique. Littéralement, dojo signifie lieu pour trouver la voie. Il faut le considérer comme un lieu sacré, un endroit propice à l'étude du karaté.

En franchissant le seuil, à l’entré et à la sortie du dojo, les karatékas exécutent un salut. Le karaté commence et se termine avec courtoisie.

oyama_dojokun

Comme le veut la tradition des premiers grands maîtres de karaté, le plancher est construit en bois, car il est important
que les pieds soient en contact avec celui-ci ou, à l’origine,
avec la terre.

  1. Lorsque vous entrez ou sortez du dojo, toujours y faire face, et saluer en prononçant OSU.
  2. Lorsque vous êtes en retard, vous vous placez à genoux (seiza) au fond de la classe. Après une période de mokuso et les saluts, vous vous levez et attendez le signal du Shihan ou de Shihan.
  3. N’enlevez pas une partie de votre dogi pendant l’entraînement. Pour l’ajuster, retournez-vous. Pour ajuster votre ceinture, déposez votre genou droit au sol, toujours dos à la classe ou à votre partenaire.
  4. Votre dogi doit être propre en tout temps.
  5. Par mesure de sécurité, ne portez aucun bijou.
  6. Il est interdit de manger, boire, mâcher de la gomme ou fumer dans un dojo.
  7. Vous vous adressez à l’instructeur par Sempai, Shihan ou Shihan, selon le cas. Ne jamais les nommer par leur prénom durant un cours.
  8. Ne quittez pas votre position sans la permission de l’instructeur. Pour quitter les rangs, marchez le long de votre rangée ainsi que sur le côté de la classe.
  9. On ne doit pas sacrer, flâner, rire, rigoler ou être inattentif.
  10. Écoutez attentivement les explications et instructions de l’instructeur. Répondez toujours OSU en signe de respect.